16/02/2019
by REGIS YANCOVICI
Un investisseur heureux

Détenir des titres perdants trop longtemps

Posez-vous les bonnes questions : pourquoi conserver un  tel titre ? Les raisons au moment de mon achat sont-elles toujours valables ? La conservation du titre provient-elle de la difficulté à reconnaître mon erreur ?

Vendre les titres gagnants trop rapidement

La tentation d’empocher des gains est souvent très forte. Afin de l’éviter essayer d’oublier votre prix de revient et demandez-vous si vous achèteriez le titre à ce prix ?

Faire preuve d’une trop grande confiance et prendre des risques excessifs

Concentrez vos lectures sur les économistes & analystes qui ont l’opinion opposée à la votre.

Faites une confiance aveugle à sa mémoire

Votre mémoire pondère l’importance des événements selon leur proximité. Les événements récents sont toujours plus importants. Cela donne souvent l’impression que les tendances récentes vont ce poursuivre. Concrètement, certains investisseurs sont tentés de vendre lors d’une mauvaise nouvelle faisant baisser le marché. Mon conseil : faites comme les sportifs, lorsqu’ils souffrent pendant un effort, ils pensent au massage ou au verre qu’ils boiront après.