15/01/2019
by REGIS YANCOVICI

Imaginez un monde où l’ETF pré-existait avant l’OPCVM

Qu’est-ce qu’un ETF ? C’est un fonds coté en bourse qui suit un indice. Bien entendu, quoi qu’exact cette définition ne dit rien car elle est pauvre. Je rencontre fréquemment des confrères professionnels de l’investissement qui découvrent les ETF depuis peu. Ils sont parfois rebutés car ils les trouvent  trop compliqués et ne jurent que par la gestion active.

Je leur répond par analogie afin de leur expliquer 1/l’intérêt des ETF, 2/que la gestion active ne va pas disparaître. Imaginons un instant un monde où les boutiques physiques n’ont jamais vu le jour et où toutes les achats se font sur internet. Je suis certain de très nombreux acheteurs trouveraient certes plus coûteux mais aussi très attractif de pouvoir sortir de chez soi pour aller dans une boutique, toucher les articles et discuter avec un vendeur, dans la mesure où ceux-ci sont de qualité.

De la même manière, si les ETF avaient précédé les OPCVM de gestion active, les investisseurs auraient trouvé ces derniers extrêmement complexes et rigide par rapport à la flexibilité et la transparence des ETF. Néanmoins, l’attrait de la gestion active aurait été reconnu dans la mesure où les frais sont à la mesure des performances. Ce n’est hélas pas si souvent le cas.